Parfois, il arrive que vos joueurs ne saisissent pas vraiment le déroulé de l’action. Dans quel sens se trouve le monstre ? Et moi, où je suis ? Attends, il est où l’objectif ? Ces questions sont fréquentes et peuvent parfois être sources de désaccord lorsque l’on veut être précis. Parmi le panel de solutions que l’on peut trouver, créer des pions en est une. Pourquoi ne pas fabriquer vous-même vos pions de jeu ? Ainsi, plus de problème de distinction ou de repère dans l’espace. 😉


Ce tutoriel se marie à merveille avec mon tout premier qui sert à créer des donjons à partir d’un système de tuiles (par ici) !

Merci à ma Lulu de m’avoir donné un coup de main pour ce tuto, tu es la meilleure <3


Les pré-requis :

Voici ce dont vous aurez besoin pour démarrer ce tutoriel :


Matériel :

Pâte à modeler solide (type FIMO ou équivalent) ;
Ici, j’utilise une pâte qui sèche à l’air libre. Evitez les pâtes à modeler pour écoliers qui vont se déstructurer avec le temps et les manipulations.

Du fil de fer / Une pince (à bec plat pour ma part) ;
Ou fil rigide équivalent (il en faudra vraiment très peu, donc il est presque facultatif).

Des outils de modelage ;
Facultatif, mais cela vous aidera à mieux travailler votre pâte.

De la peinture / du colorant.
Uniquement si vous désirez colorer vos futurs pions.


Pour ces pions, nous sommes allés au plus simple. Un cylindre pour créer un corps, une boule pour créer la tête, et le fil de fer nous permet de relier les deux. Le séchage à l’air libre se charge de rigidifier le tout.

Méthodologie !

Étape 1 :
On attaque. Premièrement, on commence par ponctionner la quantité de pâte voulue. Nous nous sommes clairement inspirés des pions que l’on peut trouver dans les jeux de plateau habituels, mais comme je voulais une empreinte plus forte pour que les joueurs de JdR s’identifient, on est partie sur “une taille au dessus”.

Comme expliqué plus haut, le but est de former un cylindre d’une part pour le corps, et une sphère d’autre part pour la tête. Cela donne ça :

Étape 2 :
On taille le haut du cylindre pour créer une surface plate. Ainsi, on pourra poser la sphère par dessus de façon plus esthétique.

Étape 3 :
Ici, on utilise le fil de fer, on en coupe un petit morceau et on vient le planter dans la sphère. Ensuite, il suffit de replanter dans le cylindre pour former le pion. On y va doucement, sans pression et sans déformer vos pions.

Nous obtenons ceci :

Étape 4 :
Nous venons de créer nos pions de “personnages”. Classique, simple, tout le monde peut y arriver. Maintenant, nous allons créer des pions de “méchant” pour indiquer au joueur qu’il s’agit d’un ennemi.

Il faut aller au plus simple, nous avons donc décidé de faire comme pour un pion de personnage, mais avec des cornes sur la tête. Pour cela, nous coupons de tout petits bouts de fil de fer, que nous venons ensuite “recouvrir” de pâte. On laisse exprès un bout apparent qui nous servira à “planter” ces cornes dans la tête de l’ennemi.

Nous obtenons ceci :

Ensuite ceci :

Et pour finir, on assemble le tout, et nous obtenons un pion de “héros” et un pion “ennemi” :

Étape 5 :
À partir de maintenant, vous pouvez créer autant de pions que vous le désirez. De notre côté, on va les peindre pour leur donner un cachet supplémentaire.

Quand on veut toucher les gens, il faut aller au plus simple : l’ennemi sera donc peint en rouge et le héros en jaune. Exprès, nous ajoutons un point sur le visage des pions pour indiquer dans quelle direction ils regardent, ce qui est crucial durant une partie de JdR. Il va de soi que si vous vous sentez l’âme créatrice, vous pouvez vous lâcher et réaliser ce que bon vous semble. 😉


Pour finir :

Nous avons essayé d’aller au plus simple pour que ce tutoriel puisse être reproduit par le plus grand nombre. Mais si vous vous sentez d’aller plus loin, n’hésitez pas à écouter votre intuition et créer d’autres types de pions. En ajustant la taille des ennemis, nous avons pu réaliser des “mid-boss” et des “super-boss” par exemple. Cela ajoute une certaine emphase et une certaine tension durant les parties.

En plus de ces pions-ci, nous avons par exemple créés des pions “de jeux” en forme de point d’exclamation et d’interrogation pour servir d’objectifs. Mais aussi des pions d’armes et de sortilèges et d’autres encore… En fait, vous n’êtes limité que par vôtre imagination. Faites-vous confiance. 🙂

Voici ce que cela donne pour nous :

Et voilà ce que l’on obtient avec mon premier tuto sur les donjons à base de tuiles :

Conclusion :

Ma femme et moi espérons que ce petit tutoriel vous plaira. N’hésitez pas à apporter vos modifications et à nous dire comment vous concevez vos parties de JdR. Si vous désirez voir un tuto en particulier : n’hésitez pas non plus.

Je vous dis à très bientôt pour d’autres tutos.

Merci de m’avoir lu, vous êtes top 😉

Auteur

Rédacteur lambda, simplement passionné par le jeu vidéo. J'avais déjà un pad dans le ventre de ma mère et je suis né en avance grâce à un cheat code.

Ecrire un commentaire.